LSE - Small Logo
LSE - Small Logo

Blog Editor

June 13th, 2011

La révolution tranquille en Afrique

0 comments

Estimated reading time: 5 minutes

Blog Editor

June 13th, 2011

La révolution tranquille en Afrique

0 comments

Estimated reading time: 5 minutes

Stéphane Gompertz, diplomate français de longue date, a récemment rendu visite à la LSE pour exposer ces idées stimulantes sur Révolutions africaines et transitions politiques: la perception de Paris. Il était reçu par IDEAS, le centre de recherche en diplomatie et stratégie de la LSE. M. Gompertz est un des anciens ambassadeurs en Ethiopie et a aussi servi au Caire. Il est actuellement directeur d’Afrique et de l’Océan Indien au ministère des affaires étrangères français.

Les révolutions du « printemps arabe » peuvent-elles se répandre en Afrique sub-saharienne ? Il y a déjà eu bien-sûr des manifestations au Burkina Faso et des mesures de répression contre l’opposition en Ouganda et au Zimbabwe.

Le diplomate français, Stéphane Gompertz propose une lecture différente. Il affirme que « des révolutions tranquilles » se sont déroulées sur le continent pendant la dernière décennie. Il s’est appuyé sur les faits suivants.

Gompertz a noté que pour la première fois dans l’histoire, L’Afrique sub-saharienne se développe rapidement, même s’il subsiste une disparité économique entre les pays producteurs de pétrole et ceux qui ne le sont pas.

Il a fait remarquer que plus d’enfants vont à l’école que jamais auparavant, avec des universités qui fleurissent sur tout le continent.

L’expansion massive des télécommunications et de l’Internet est aussi un signe de développement significatif, selon Gompertz. Un très grand nombre de cafés Internet sont apparus à travers l’Afrique. Cela a modifié la manière d’appréhender le développement en France. Ils se concentrent à présent plus sur le secteur privé et la création d’emploi.

Le président Nicolas Sarkozy veut aider à la création de 300 000 emplois sur 5 ans. Dans cette optique, le gouvernement français a créé un fonds d’investissement de 250 millions d’euros.

Gompertz a aussi souligné la tendance encourageante à la diminution de la violence. Bien que des effusions de sang continuent, de grandes guerres comme celle entre l’Erythrée et l’Ethiopie, le génocide rwandais et les guerres civiles au Burundi et en République du Congo, ont cessé. Les guérillas telles que celles en Angola et au Mozambique sont aussi en déclin.

Du point de vue de la France, le récent référendum sur l’indépendance du Sud-Soudan était des plus encourageants. Ils doutaient que le référendum puisse avoir lieu, mais non seulement il fut un succès, mais il se déroula aussi dans la paix. Toutefois Gompertz a reconnu qu’il existait encore plusieurs problèmes à résoudre, comme la division des revenues pétroliers et la région Abyei entre autres, afin que la transition s’effectue dans le calme

On a vu aussi une diminution des dictatures totalitaires, même si quelques unes persistent en Erythrée, en Gambie et, d’une certaine façon, au Swaziland.

Mais une question demeure, toutes ces révolutions tranquilles à travers le continent vont-elles se muer en tempête ?

M. Gompertz est resté évasif sur le sujet. Il a néanmoins fait remarquer que les troubles politiques avaient moins de chance de se développer dans les pays les plus riches que dans les plus pauvres. Il a cité le Nigéria où le président Goodluck Jonathan a récemment été élu grâce à des « élections plus ou moins transparentes ». Même si le Nigéria est un très important producteur de pétrole, seulement 3% de la population profite de cette richesse. Cela pourrait-il devenir la source de troubles ?

D’autre part, il a souligné les divisions ethniques en Afrique où de nombreuses nations sont scindées par les rivalités tribales. Ceci est un facteur, selon lui, qui rend les soulèvements comme on les a vus dans les pays arabes moins probables.

En résumé, sa réponse était “nous verrons bien!”

About the author

Blog Editor

Posted In: International Affairs

Leave a Reply

Bad Behavior has blocked 1698 access attempts in the last 7 days.